Mon vendeur est trop souvent au bureau

S’il y a un commentaire que j’entends régulièrement de la part des dirigeants d’entreprises, c’est bien celui-ci.  La perception (réelle ou pas) du dirigeant, est que son vendeur gère sa clientèle et tente de convertir ses prospects à partir de sa boîte de courriels.  Et le vendeur de rétorquer : « Nous sommes en 2017, tout le …

'